Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Droit de l'environnement > Effondrement du prix du carbone sur le marché des permis à polluer

Effondrement du prix du carbone sur le marché des permis à polluer

Le 01 juillet 2009

Débat après l'effondrement du prix du carbone et remise en cause du marché de permis à polluer de 2003*
Le prix de la tonne de carbone s'est effondré, passant de 30 euros la tonne à la fin du premier semestre 2008 à 10 euros aujourd'hui.

Selon certains, la forte variabilité des cours s'expliquerait par le fait que les échanges ne sont pas régis par l'offre et la demande physique d'un marché mais par l'offre et la demande de la spéculation : face à la baisse de l'activité économique entraînant une diminution des émissions de carbone, les entreprises sont incitées à vendre leurs quotas d'émission de carbone.
Il en résulte un effet pervers : les investissements dans les énergies renouvelables sont donc moins rentables!

Ce sont les tenants de la taxe carbone qui mettent en avant le fait qu'en taxant chaque tonne de carbone,émise, le coût ne dépend plus du marché. Ils optent pour l'instrument-prix.

Pour ses détracteurs, l'instauration d'un instrument-prix telle que la taxe carbone, ne garantit pas la quantité de carbone qui sera finalement produite, alors que le marché des quotas d'émission le permet.

Quant au Conseil d'analyse stratégique, il estime, après étude comparative, qu'une combinaison de ces deux instruments serait efficace. Il préconise d'instaurer un plafonnement des quantités émises sur le marché des quotas d'émission et un prix plancher de la tonne de carbone.



Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Droit de l'environnement

c